Développement personnelNon classétype a

7 OUTILS CONCRETS POUR SORTIR DE SITUATIONS ÉMOTIONNELLES

 

 

7 OUTILS CONCRETS POUR SORTIR DE SITUATIONS ÉMOTIONNELLES

Cet article est la suite logique de TOUTES TES ÉMOTIONS SONT BONNES (même les pires…), en fait il en est l’application concrète. Parce que certes je t’ai démontré que toutes tes émotions travaillent pour ton bien mais maintenant tu en fais quoi ? Ça tombe bien voici 7 outils à utiliser pour sortir de situations émotionnelles. Tout le monde peut les utiliser, même toi, en revanche certains de ces outils nécessitent une mise en place en amont pour être efficaces au moment.

Il se peut que des outils te paressent tellement évidents que tu vas te demander pourquoi j’ai pris la peine d’en parler. Et bien s’ils sont évoqués ici c’est que souvent dans des moments intenses on oublie l’évidence.

Chaque outil est indépendant, il peut être utilisé seul. Par contre les cumuler et les utiliser ensemble comme je vais te l’expliquer va démultiplier leur efficacité. Tout ce qui est dans cet article repose sur du vécu, c’est du testé et approuvé à plusieurs reprises dans ma vie.

 

Les outils à mettre en oeuvre en amont

Pourquoi est-ce que tu devrais passer du temps à mettre en place des outils alors que tu vas super bien aujourd’hui ? Justement parce que c’est le moment parfait pour ça. Les deux premiers outils sont basés sur des relations, comme tu n’es pas un robot et que tu ne vas pas avoir affaire à des robots tu vas devoir construire ces relations, et ça prend un peu de temps. Pour le dernier outil il doit être construit hors période critique pour être efficace. Allez, fini le suspense j’attaque.

#1 – Entoure-toi de conseillers : pour que tu trouves tes conseillers il faut déjà savoir en quoi consiste leur rôle. Ils sont là pour apporter un regard extérieur à ta situation. C’est toi qui va aller les solliciter, leur expliquer ce que tu vis en détail et ce sur quoi porte ton questionnement, et de ça chacun va te faire son retour. Pour que ce soit réellement pertinent, tes conseillers doivent être des personnes en qui tu as suffisamment confiance pour pouvoir exprimer sans détours ta situation, mais pas forcément dans ton cercle d’amis car ils doivent avoir du recul. Tu vas choisir des personnes qui ont un socle de valeurs communes avec toi mais des parcours relationnels, professionnels et personnels différents pour avoir différents points de vue. Ils ne sont pas là pour te dire ce que tu as envie d’entendre mais pour te faire un retour avec leur point de vue et sans concession sur ta situation, en franchise mais avec bienveillance. La qualité est à privilégier sur la quantité, j’estime qu’il faut en avoir entre 3 et 5, certains pouvant changer au fil du temps.

#2 – Entoure-toi de supporters : t’es fan de foot ? Moi pas du tout je suis un piètre supporter sportif j’en veux pour preuve qu’en finale de la coupe du monde 2006 j’étais avec mon frère et ma belle-sœur en train de regarder la finale France-Italie sur le grand écran mis en place par la ville. Autant au début du match j’étais pour la France, autant à la fin quand l’Italie l’a remporté mes racines italiennes sont remontées à la surface et j’étais pour l’Italie ! Je suis l’exemple parfait d’un sympathisant, pas d’un supporter. Le vrai supporter c’est celui qui est derrière son équipe quand elle gagne, mais qui est toujours aussi engagé dans les moments difficiles. C’est exactement de ce type de personnes que tu dois t’entourer. Des personnes qui savent se réjouir avec toi quand tu vas bien, qui sont là pour t’encourager quand ça va mal et qui sont assez honnêtes avec toi dans tes moments difficiles pour dire non pas ce que tu as envie d’entendre mais ce que tu dois entendre et dont tu sais que tu en tiendras compte. Je n’ai pas de nombre précis de supporters à recommander mais pareil que pour les conseillers, la qualité est à privilégier à la quantité bien que tu auras plus de supporters que de conseillers.

#3 – Ecris tes “bienfaits quotidiens” : quand tu es dans une situation émotionnelle forte tu es un peu comme un plongeur qui n’a pas de bouteille d’oxygène. Tu cherches à reprendre ta respiration mais c’est tellement intense que tu n’y arrives pas, tu regardes en haut mais la surface te semble trop loin et tu as l’impression que tu vas t’asphyxier. Tu as besoin de doses d’oxygène pour continuer à respirer un minimum le temps de remonter à la surface, et c’est exactement à ça que sert cet outil. Concrètement tu vas acheter un joli cahier, un beau stylo avec lequel tu vas avoir plaisir à écrire et tu vas commencer à prendre une habitude dans ce cahier : noter les “bienfaits quotidiens”. Quoiqu’il se passe dans ta journée ou dans ta semaine, il y a forcément de choses positives qui te sont arrivées, ou alors tu as peut-être impacté positivement quelqu’un par une action ou des paroles. Ces petites ou grandes choses il faut que tu arrives à les repérer et que tu les notes dans ce cahier. Parfois tu auras besoin d’écrire 3 pages, parfois 3 lignes peu importe tant que tu notes régulièrement. Tu vas voir dans la suite de l’article en quoi son utilisation va t’être d’un secours énorme !

 

Agir sur le moment

Quelle que soit la situation, quelle qu’en soit son intensité il y a une chose qui ne changera jamais : c’est à toi de te mettre en action pour t’en sortir. Tu es l’acteur de ton propre changement.

#4 – Retarde les prises de décision : tout est dis, si tu n’es pas en capacité de prendre des décisions dans de bonnes conditions alors ne les prends pas, retarde les. Il se peut que dans certains cas il y ait des choix dont la date butoir ne puisse être modifiée dans ce cas tes conseillers vont être d’une importance capitale, parle leur avant de prendre une décision.

#5 – Fais une pause : dans ces situations émotionnelles tout s’emballe, beaucoup de choses viennent se rajouter en plus. Alors prends un temps pour toi, une pause de 2 ou 3 jours sur un week-end par exemple. Pars de chez toi et rends toi dans un endroit où tu sais que ça va être propice à ta détente que ce soit en campagne, à la montagne, en bord de mer, à 20 km de chez toi ou à 200… Peu importe tant que c’est un lieu où tu vas arriver à te reposer, à déconnecter pour te ressourcer et faire le point tranquillement sur la situation. Pour certains ça peut demander un peu de préparation pour trouver le lieu, faire garder les enfants, etc… mais ça en vaut vraiment le coup et petit bonus ça peut se faire en couple si la situation vous concerne tout les deux !

#6 – Ne t’isole pas : de mon point de vue c’est le plus dur à appliquer parce que c’est le premier réflexe que nous avons quand quelque chose ne va pas : se refermer sur soi, surtout ne pas montrer nos faiblesses avec l’excuse habituelle “je ne vais pas embêter les autres avec mes problèmes, ils ont déjà les leurs…” Grave erreur ! Fais-toi violence et sors, je ne te dis pas de révéler à tout le monde ce qui t’arrive il faut être sage tout de même mais c’est à toi de faire l’effort de dire à tes amis que tu as besoin de les voir, que tu as besoin de parler ou justement de passer du temps avec eux sans parler de ça. Il se peut que certains de tes amis discernent que tu as besoin d’eux et vont venir te voir d’eux même, c’est rare mais ça arrive alors ne les rejette pas. Cependant dans la plupart des cas ils ne viennent pas vers toi parce qu’ils ne se sont tout simplement pas aperçus que tu avais besoin d’eux. Pour résumer cet outil : sors de ton lit et de chez toi !

#7 – Analyse les faits : dans les situations émotionnellement intenses il y a une dérive dans laquelle nous entraînent les émotions. Elles qui te permettent justement de t’apercevoir qu’il se passe quelque chose, si tu ne fais rien vont te déconnecter de la réalité. Tu vas commencer à baser tes réflexions sur de l’abstrait “j’ai l’impression qu’on ne m’aime pas”, “on dirait que tout ce que je fais tourne mal”, “il me semble que…” et c’est dramatique car dans ta situation tu es la personne la moins objective et tu bases ta réflexion sur tes impressions qui le sont encore moins que toi… Fais l’effort de revenir en permanence aux faits, car eux sont concrets, palpables, indéniables. Par exemple l’impression “on dirait que tout ce que je fais tourne mal”, vraiment ? Bon tu vas repasser tout ce que tu as fait et voir si ça a effectivement mal fini, et tu vas te rendre compte qu’au milieu des choses qui ont “mal tourné” il y en a aussi des positives par-ci, par-là. Analyser la situation sur les faits va te prouver que ta situation est difficile, mais certainement bien moins catastrophique que ce que tu pensais. En revanche ce travail de se baser sur les faits peut-être compliquée à mettre en place mais c’est pas grave parce que tes conseillers, tes supporters et ton super cahier des bienfaits quotidiens sont là pour ça !

#1′ – Utilise tes conseillers : tu as besoin de comprendre ce qui t’arrive ? de prendre une décision pendant une période critique ? Bonne nouvelle, comme tu t’es entouré de conseillers tu n’es pas seul ! Bien sûr que c’est toi qui va faire tes choix mais tu vas pouvoir t’appuyer sur des observations neutres. C’est pourquoi tu vas prendre rendez-vous avec chacun de tes conseillers séparément et parler de ça avec eux autour d’un bon café. Et puis si jamais il y a une notion d’urgence le téléphone et skype sont là pour y pallier alors pas de stress. Ton seul objectif pendant ce temps que tu vas passer avec eux est de leur décrire ce que tu vis et écouter leur retour. Il ne te reste plus qu’à prendre en compte les différents échanges et les analyser pour forger ton propre avis éclairé par des regards extérieurs à ta situation et non biaisés par tes émotions.

#2′ – Utilise tes supporters : avec eux c’est différent des conseillers parce que tu les côtoies déjà régulièrement. Ton devoir c’est de leur faire savoir la situation que tu es en train de traverser pour qu’ils en soient conscients. Ne pas hésiter à les appeler, à leur demander de passer du temps avec eux. Ils vont prendre le relais ensuite et être davantage moteur dans ta situation pour te supporter tout au long de l’épreuve que tu passes, il te faut juste lancer la machine.

#3′ – Lis les “bienfaits quotidiens : la puissance de l’écriture est incroyable. On ne le dirait pas comme ça mais ce cahier a une réelle influence positive dans les moments difficiles de la vie. Je vais prendre un exemple pour que tu saisisse bien son utilité : “j’ai l’impression que j’ai tout raté”, dur à vivre mais on y passe tous un jour ou l’autre. Sauf que cette fois alors que tu te dis que tout va mal dans ta vie tu vois ce cahier posé sur ta table de chevet, tu t’assoie sur le bord du lit, le saisis, commences à le feuilleter puis finalement tu lis “mardi : en rentrant à pied de l’école mon fils a vu un SDF, m’a demandé qui était ce monsieur et quand je lui ai expliqué il est allé de lui-même lui offrir son goûter, je suis tellement fier de lui”, comment peux-tu affirmer en lisant des choses pareilles que tu as tout raté ? C’est ton fils, ton éducation, l’amour que tu lui portes, l’exemple que tu lui donnes qui ont fait que ce mardi il a agit de cette façon. Et le pire c’est qu’en lisant ton cahier tu ne pourras pas remettre en cause ce qui est écrit parce que se sont tes propres mots, ta propre histoire. Ton cahier est extrêmement efficace pour revenir aux faits.

 

CONCLUSION

Je sais que ces outils n’en sont que 7 parmi d’autres. J’ai fait le choix de t’expliquer ceux-là parce que je tenais à te partager quelque chose d’efficace et je peux te garantir qu’ils le sont car je les ai déjà tous utilisés à plusieurs reprises dans ma vie avec à chaque fois le même résultat positif. Maintenant c’est à toi de te les approprier et peut-être pour certains de les adapter à ta façon d’être et de réagir. Le seul impératif que tu ne pourras pas changer c’est que c’est d’abord à toi de te mettre en mouvement, jamais aux autres. Si tu n’as pas encore de cahier où tu notes tes bienfaits quotidiens commence avec ça, c’est le plus facile.

Cet article t’a apporté quelque chose ? Alors pratique-le, commente en-dessous et partage-le autour de toi !

4 réflexions au sujet de « 7 OUTILS CONCRETS POUR SORTIR DE SITUATIONS ÉMOTIONNELLES »

  1. Bonjour,
    Je viens de découvrir ce site par la magie de Twitter (et un mauvais jeu de mot star wars), et ça m’a directement intéréssé car il est dans le même champ d’activité que le mien, à savoir qu’il tourne autour du coaching.
    J’ai lu quelques articles et celui là m’a bien plu, car ce genre de situation est juste le quotidien de tout un chacun, et rare sont ceux qui savent vraiment les appréhender.
    S’entourer des bonnes personnes, c’est une excellente idée, et même de façon globale, il est conseillé de personnes qui nous tirent vers le haut, mais parfois ça signifie mettre fin à certaines relations toxiques.
    Écrire tous les matins les moments positifs de la veille, je le fais dans le cadre de mon « Miracle Morning » tous les jours, et c’est super efficace.
    Enfin, le bon tuyau de l’article c’est la prise de recul indispensable. C’est souvent très compliqué car la situation émotionnelle survient en interaction avec une autre personne qui va nous mettre la « pression », mais il est plus facile d’avoir à gérer l’impatience de la personne en face, que de gérer le conflit qui s’éternise ensuite parce qu’on a réagit dans l’instant.
    Merci beaucoup pour cet article, bonne journée, et excellentes fêtes de fin d’année.

    1. Merci pour pour ton retour. J’ai pris le parti de ne pas publier un article juste pour publier. Je préfère parler de choses que j’ai vécues ou que j’ai accompagné pour savoir de quoi je parle et non pas seulement baser ma réflexion sur des dires extérieurs. Je trouve dommage que certains blogs ne fassent que relater d’autres sources, pour moi ça manque de personnalisation et quand je donne des outils je sais qu’ils fonctionnent car je les ai testés personnellement. Alors par contre c’est sûr que pour le coup je ne poste pas un article par jour du coup…
      Les outils les plus efficaces sont souvent les plus simples, et pourtant ce sont ceux là qu’on oublie en premier dans les situations un peu compliquées, alors ça ne fait jamais de mal de se les rappeler de temps à autres.
      Encore merci pour ton retour constructif Guillaume !

      1. C’est ce que me disait un ami quand il a découvert mon site et les conseils que je donne dessus « mais c’est tellement simple et tellement évident quand on y réfléchi »… Oui, mais l’évident, c’est pas toujours le plus facile à mettre en place. Et parfois, la simplicité est ce qu’il y a de plus compliqué.
        En tout cas, même s’il n’y a pas des articles toutes les semaines, 😉 je suivrai ton blog avec intérêt 🙂

  2. Excellent article! J’ai eu l’occasion de mettre en pratique ces conseils à plusieurs reprises et je peux aussi affirmer qu’il y a là des clés indispensables pour vivre pleinement les choses sans subir sa vie au gré de ses émotions. Merci encore pour cet article si pertinent, complet et hyper accessible. J’ai l’impression de prendre une claque à chaque article, pas la claque méchante! mais celle qui dit “bouge toi!”. Une bonne piqûre de rappel pour ma part!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *